Accueil > Justice, Politique > Bangui : Arrêtés pour tentative de déstabilisation de pouvoir, les accusés témoignent

Bangui : Arrêtés pour tentative de déstabilisation de pouvoir, les accusés témoignent

Les dix jeunes, membres de Réseau des Organisations des Jeunes de Centrafrique (ROJECA), une structure qui œuvre pour la promotion des droits et devoirs de l’enfant, arrêtés le jeudi 28 juin, ont finalement été relâchés le vendredi 6 juillet dernier, sans aucune charge retenue contre eux.  Ils ont été interpellés et accusé selon plusieurs sources, pour avoir préparé un projet de déstabilisation du pouvoir en place à Bangui. Tango Ti Mbi publie le témoignage de ces jeunes.

Tout d’abord, l’histoire commence à la barrière de PK9 (sotie sud de Bangui), cette journée du 28 juin alors que les jeunes se rendaient à Mbaïki dans le cadre d’une activité de leur organisation. « Ce n’est pas la première fois que nous organisons de telles activités, car nous avons déjà testé l’expérience dans certains villages qui entourent Bangui, et se basant sur les expériences des réussites, nous nous sommes dit pourquoi pas le faire aussi dans les grandes villes », a affirmé un des jeunes.

Lors de leur interpellation à la barrière de PK 9 « on ne nous a pas fait part officiellement de ce soit disant projet de complot contre l’Etat. Mais on nous a seulement notifié que nous n’avons pas nos documents de voyage en règle et que notre association n’est pas reconnu officiellement par notre ministère de tutelle, le ministère de la jeunesse et des sports », a ajouté un autre jeune.

Pour une autre victime, « nous avons peur lorsque des informations ont infiltré que nous sommes accusés de complot contre l’Etat, car c’est une accusation extrêmement grave ». Une semaine et un jour maintenu au commissariat du port à Bangui, « nous témoignons que nous n’avons pas été maltraités. Nos téléphones ont été récupérés entre nos mains, mais il y avait un autre qui a été mis à notre disposition, pour nous permettre d’appeler nos parents ».

Libérés, aucune charge n’a été retenu contre ces jeunes, « mais nous craignons cependant pour notre sécurité, car nous savons qu’il y a des agents de services de renseignements qui nous suivent désormais, mais  nous n’avons pas peur de poursuivre nos activités », attestent-ils.

Publicités
Catégories :Justice, Politique Étiquettes :
  1. sa majesté
    11 juillet 2012 à 9 h 31 min

    merci pour avoir publier cet article, nous nous remettons a DIEU , lui seul vengera l’injustice qui nous a été faite.

  2. baudman
    12 juillet 2012 à 16 h 15 min

    qu’est ce qui est « tango ti mbi » et a quoi consiste t’il?

    • 12 juillet 2012 à 17 h 02 min

      Tango Ti Mbi (Mon temps, mon époque en Sango, langue nationale de la Centrafrique) est un blog créé par un jeune journaliste centrafricain.

      L’auteur par ce blog, veut mettre en lumière l’autre angle de l’information qui échappe à l’analyse des autres médias qui parlent de la Centrafrique. Tango Ti Mbi s’efforce de creuser au maximum, les en-dessous de l’actualité sur la République centrafricaine.

      Comme slogan « Un coup de projeteur sur ce qui se passe à mon temps en Centrafrique », Tango Ti Mbi ne laisse rien passer inaperçu de l’actualité. De la politique en passant par le sport, à la justice, l’auteur met en lumière le maximum de faits qui se produisent en Centrafrique.

      C’est une plateforme qui permet à l’auteur, d’expliquer à sa manière ce qu’il a vu et a vécu dans ce pays, méconnu des médias internationaux et dont l’accès à internet reste de 0,4 pour 1000 habitants.

      Contact: donhip2@gmail.com

      Skype: hipple13

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :