Accueil > Sécurité > Témoignage d’un humanitaire ayant vécu dans une zone sous contrôle des éléments rebelles de Baba Ladé !

Témoignage d’un humanitaire ayant vécu dans une zone sous contrôle des éléments rebelles de Baba Ladé !

Abdel Kader Baba Laddé, Chef de la rebellion tchadienne des Forces Populaires pour le Redressement

Les éléments des Forces Populaires pour le Redressement du rebelle tchadien Abdel Kader Baba Laddé continuent leurs exactions sur le territoire centrafricain. Les médias ont continué à publié dans leur colonne des articles consacrés au sujet. Tango Ti Mbi publie en exclusivité cette semaine, le témoignage d’un humanitaire qui a vécu à Bambari, une zone à moitié sous le contrôle des Hommes de la rébellion tchadienne des Forces populaires pour le rassemblement.

L’humanitaire travaille dans une ONG internationale, très active dans la région. Il a été évacué à Bangui pour des raisons sanitaires.

Constat 1, les Hommes de Baba Laddé sont mieux équipés que les FACA !

Dans ses explications, l’humanitaire qui s’est rendu plusieurs fois parmi les rebelles tchadiens a expliqué que ces hommes sont mieux outillés que les Forces armées centrafricaines (FACA). « Ils ont même des tenues que jamais je n’aurais vu porter nos forces de l’ordres en détachement dans les villes de provinces », a-t-il expliqué.

Cet homme a ajouté ces rebelles sont aussi plus mieux armée que les FACA. « Ils ont des armes toutes neuves et de divers qualités et calibres », a-t-il ajouté.

Constat 2, les Hommes de Baba Laddé ont des laissez-passer délivrés par des hautes autorités militaires centrafricaines !

« Je ne sais pas par quel canal les journaux à Bangui ont des infos dans les zones à Baba Laddé », s’est inquiétée la source. « Il n’y aucune volonté pour les autorités militaires centrafricaines de renvoyer Baba Laddé chez lui », dit-il, avant d’affirmé que « ces rebelles tchadiens ont des laissez-passer dument signés par le ministre délégué à la défense nationale sur lesquels on peut se rendre compte visiblement qu’ils sont autorisés à circuler sur l’ensemble du territoire national centrafricain ! ».

Les médias se sont jusqu’alors abstenus de donner ces détails.

Constat 3, les Hommes de Baba Laddé sont approuvés par la population !

Baba Laddé a lui-même annoncé sur internet le 7 décembre dernier, que lui et ses hommes sont approuvés par la population centrafricaine et c’est seulement les médias qui ne l’aiment pas.

« Vrai ! », s’est exclamé l’humanitaire. « C’est parce qu’il a levé toutes les barrières dans toutes les zones sous son contrôle et qu’il distribue à chaque moment de la viande des bœufs, arnaquée chez les éleveurs, aux populations meurtries par la misère », a-t-il expliqué.

Il a ajouté que « c’est juste parce que Baba Laddé a des armes et la population a les mains vides, et c’est une relation de domination et non de confiance ! ».

Bangui est informé. Mais elle ne doit pas ignorer aussi que Baba Laddé a promis d’après plusieurs journaux de passer la fête de la nouvelle année dans la capitale centrafricaine. Gouverner c’est prévoir et si prévoir veut dire prendre des dispositions, Bozizé et sa suite doivent faire ce que la constitution de la Centrafrique a dit en matière de la protection de l’intégrité territoriale nationale.

Catégories:Sécurité
  1. Pas encore de commentaire.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: