Accueil > Société > C’est le gouvernement de Bangui qui veut que le pont de Langbassi s’écroule !

C’est le gouvernement de Bangui qui veut que le pont de Langbassi s’écroule !

Le pont de Langbassi nous a dit son adieu !

C’est depuis plus d’un an que les médias centrafricains crient haut et fort que le pont de Langbassi allait s’écrouler, si rien n’était fait ! Comme dans leurs habitudes, les autorités de Bangui pensent qu’on était entrain de leur tendre de bâton dans la roue, et voilà que c’est fait : Un projet qui devrait être réalisé avec quelques millions de francs de CFA et au bout de 6 mois seulement, doit absolument couter des milliards et réalisable dans l’histoire d’années.

Une vieille anecdote dit que « gouverner c’est prévoir », mais le gouvernement de Bangui a suffisamment fait preuve de non prévoyance soit des conflits « le conflit CPJP-UFDR était prévisible » ; des maladies « l’épidémie de choléra était annoncée depuis le mois de juillet par Radio Ndeke Luka, donc prévisible », entre autres !

Bangui joue à la dernière minute

Dans le temps, que ce soit du domaine sportif ou autre, on disait que Bangui joue à la dernière minute. Le fait de trop jouer à la dernière minute fait que désormais elle rate le train dans tout et joue hors jeu. Visiblement avec de telles situations, on peut dire que le gouvernement de Bangui est un gouvernement de gestion de crise et non de prévention des crises.

Un autre fait qui peut suffisamment montrer que la Centrafrique n’avance pas comme les hommes de pouvoir en place s’en ventent. On n’avance pas ici ! Si le pays avance, pourquoi ne pas bloquer la dégradation du canal ?

Une autre incapacité de Bangui !

Avec l’écoulement de ce pont des maisons d’habitation ont été emportées pour l’érosion. Des familles se sont retrouvées sans abris. Mais depuis la nuit du 11 au 12 octobre où se sont déroulés les tristes évènements, aucune autorité de Bangui ne s’est rendue au chevet de ces personnes en détresse et surtout au moment où l’épidémie du choléra bat son plein.

Les autorités de Bangui veulent montrer par là que la vie de ces personnes ne leurs intéresse pas du tout.

Sauf, deux députés de la localité, le 2e et le 6e arrondissement de Bangui, touchés par ce scandale de Langbassi sont venus au chevet de ces sinistrés. Une dizaine de foyer ont déjà eu des maisons en location dont les frais de loyer seront versés par ces élus de la Nation.

Pourquoi ce silence de Bangui ?

On ignore pour l’instant le but ce silence du gouvernement. Pourtant, le chef de l’Etat François Bozizé n’a jamais cessé de dire dans ses discours pour n’importe quelle occasion que la paix et l’Unité nationale sont ses chevaux de batails ! Mais pour unir le peuple afin que la paix règne, c’est avec la gestion des cas comme celui du pont de Langbassi qui fait grincer les dents.

On ne pourra pas dire comme beaucoup ont l’habitude de le dire que les autorités de Bangui sont incapables dans la gestion de la « Chose Publique » ! Mais cependant il faut reconnaître que les autorités centrafricaines ont beaucoup à faire dans le domaine de la prévention des crises et des évènements. Le centrafricain doit désormais s’interroger s’il peut faire confiance à ses responsables, qui ont  des missions garantit par la Constitution, de les protéger ?

Publicités
Catégories :Société
  1. Henri NGOBITO
    19 octobre 2011 à 16 h 28 min

    Merci pour le bel article,

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :