Accueil > Sports > Basketball centrafricain : Elvis Bomayako démissionne à tort ou à raison ?

Basketball centrafricain : Elvis Bomayako démissionne à tort ou à raison ?

Elvis Bomayako, président de la Fédération centrafricaine de Basket-ball

Elvis Bomayako, président de la Fédération centrafricaine de Basket-ball a  démissionné de son poste le dimanche 18 septembre dernier. Dans la lettre de sa démission, l’ex président de la fédération centrafricaine de basketball, a expliqué en long et en large les « raisons de sa démission ». Mais la question qui mérite réflexion est celle de savoir, si l’acte de Bomayako, était à tort ou à raison ?

Depuis le 17 septembre dernier, certains membres de la délégation centrafricaine qui ont accompagné les Fauves de Bas-Oubangui pendant l’Afro-basket 2011 à Madagascar sont placés en gardée à vue, à la section des Recherches et d’Investigation (SRI) à Bangui en attente d’audition. C’est là, la première raison selon Bomayako, de sa démission.

On leur reproche de ne pas disposer, de par devers eux, de copie des décharges de fonds dont ils ont été bénéficiaires, pendant le déroulement de la compétition de l’Afrobasket 2011. Pourtant, l’ex président de la fédération de basket à affirmé dans sa lettre que « …la fédération centrafricaine de basketball a, ainsi, perçu 280 millions de FCFA qui ont fait l’objet d’une gestion rigoureuse ». C’est ce que lui ne comprend pas !

Les explications de Bomayako

Dans sa lettre, Elvis Bomayako a expliqué que « dans le cadre de la préparation de l’afro basket et des Jeux Africains 2011, sur un budget de 347 millions sollicité, l’Etat centrafricain mis à disposition. Et ce, en deux tranches, à savoir le 30 juin 2011 et 22 août 2011, sachant que 20 millions de FCFA provenant de la deuxième tranche sont restés à la disposition du ministère de la jeunesse et des sports, afin de servir de compléments au reliquat éventuel de fonds issu de l’Afro basket 2011, en vue de notre participation aux Jeux Africains 2011 ».

L’équipe centrafricaine n’avait cependant pas participé aux Jeux africains. Pourquoi les dépenses n’avaient pas été justifiées ? Pourquoi arrête-t-on seulement certains membres du staff technique au lieu de ceux du comité de gestion de ces fonds ?

En tout cas, ces questions restent cependant sans réponse du grand public centrafricain. Seulement, on le sait à Bangui qu’il y avait eu beaucoup de difficultés pour le décaissement du fonds alloué à l’équipe centrafricaine, pour cette compétition.

L’équipe avait failli être renvoyée de la compétition pour non paiement de frais de participation.

Pour l’instant, 5 des 8 membres de la direction technique des Fauves de Bas-Oubangui de basketball de retour d’Antanarivo, arrêtés, ont été relâchés  jeudi 20 septembre 2011, des locaux de la Section de Recherche et d’Investigations (SRI). L’instruction est venue du Procureur de la République.

Catégories :Sports
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :